Nous nous remettons à peine de nos émotions après 3 jours pleins de sourires, de musique et de plaisir.

Pour sa 7ème édition le festival FNAC Live nous a non seulement gâté mais nous a fait rêver musicalement avec une programme aussi éclectique… tout d’abord un grand merci à toutes les équipes de l’ombre qui font que ce festival est depuis 7 ans une réussite… Merci les techniciens, les agents de propreté, à l’ensemble de l’équipe de Cécile Legros, sans qui nous ne serions pas là.

Le festival FNAC Live c’est un festival gratuit à cœur de la capitale qui cette année encore a réuni plus de 90000 personnes sur le parvis de l’Hôtel de Ville et dans ses sublimes salons. Une édition 2017 sous une chaleur de plomb avec plus de 34° mais surtout une chaleur humaine avec des sourires, des rires, des chants à unisson et une communion du public avec des artistes de renom, français et internationaux.
Nous retiendrons de cette édition une diversité artistique allant de la sublime Juliette Armanet notre coup de cœur de cette année 2017, qui nous a ébloui sous les dorures d’un salon de l’hôtel de Ville.

Juliette comme nous aimons à l’appeler à ouvert le bal le deuxième jour de ce FNAC Live dans une ambiance feutrée et d’une simplicité qui lui ressemble (écoutez, vous comprendrez mieux). Devant un public déjà conquis par son album Petite Amie et un public qui n’avait certainement jamais entendu parlé d’elle, Juliette a su immédiatement mettre à l’aise le public calme et silencieux à son arrivée, en l’invitant à se rapprocher de la scène afin que cela lui donne moins la sensation d’être au sein d’une salle de conférence… Ainsi les fans de la première heure ont sauté sur l’occasion… comment refuser de se rapprocher de l’émotion… plus elle est proche plus elle se ressent… Ainsi, seule au piano Juliette nous a touchée, émue avec la délicatesse de sa voix, de ses mélodies et de ses compostions. Elle finit en beauté avec le titre I feel it Coming de The Weeknd…. Il y a ce je ne sais quoi chez Juliette Armanet qui ne s’explique pas mais nous fait tant de bien. L’instant fût magique et nous la retrouverons en Octobre à la Cigale, le rendez vous est déjà pris.

JULIETTE-ARMANET-1JULIETTE-ARMANET-2JULIETTE-ARMANET-3JULIETTE-ARMANET-4

Après la douceur de Juliette Armanet, nous avons pris la direction du parvis pour nous mêler à la foule nombreuse pour découvrir AlltA qui a su nous surprendre avec sa musique chaleureuse et rythmé mélangeant hip hop et électro. Nous avons aimé ce duo surprenant qui nous a envoyé un shot d’énergie telle une claque où tu te dis que ce n’est que le début. Nous n’avons pas pu assister aux prestations de Albin de la Simone et de ses mélodies mélancoliques.

ALLTTA-1ALLTTA-2ALLTTA-3ALLTTA-4ALLTTA-5

ALLTTA-6ALLTTA-7

Puis nous avons découvert l’une des révélations musicales internationales de cette édition. Je parle bien évidemment du talentueux Loyle Carner. Ce rosbif de 22 piges n’a cessé de dire durant tout son show Fuck Brexit… ce jeune rappeur envoie non seulement du lourd mais a su nous redonner gout à un rap. Il est clairement la figure montante du rap. Originaire de Londres vient tout juste de sortir son album Yesterday’s Gone entre rap east coast, jazz et pop … une curiosité musicale qui va nous faire bouger notre boule !

LOYL-CARNER-1LOYL-CARNER-2LOYL-CARNER-3

LOYL-CARNER-4LOYL-CARNER-5LOYL-CARNER-6

Puis, un peu de douceur dans ce monde de brutes avec le duo Paradis, un peu d’air frais avec une pop légère et plaisante à écouter… toutefois passer après Loyle Carner n’était pas la meilleure des options pour nous faire apprécier leur univers. Nous avons aimé Le Bal des Oubliés et Recto Verso.

PARADIS-1PARADIS-2PARADIS-3PARADIS-4PARADIS-5

Puis ce fût le tour de CamilleCamille et son univers… Camille et son énergie folle… Camille et cette belle équipe de musiciens, choristes et danseurs. Donc ce fût un grand Ouï tout comme son album … seul regret un non accès aux photographes pour immortaliser ce moment.

Cassius pour clôturer le J2 du FNAC Live … il faisait nuit mais nous étions sous les sunligths d’Ibiza … une grande qualité au niveau du son et de l’image au niveau scénique.

Live report par Marilyne Maigrat
Photos: © Marilyne Maigrat
Lieu: Place de l’Hôtel de Ville (Paris, FRANCE) | 08.07.2017

{lang: 'fr'}

Post to Twitter

Marilyne

Chroniqueuse

More Posts