pasi2014Sur Noise Culture nous sommes toujours assez fiers de soutenir nos talentueux musiciens français. J’ai longuement hésité à parler du nouvel album de Nina Attal, que nous suivons depuis son premier album et dont la notoriété grandit de jours en jours  (et c’est bien mérité). Finalement, j’ai  choisi de vous parler de l’harmoniciste Charles Pasi, qui a sortie le 27 octobre dernier son 3ème opus Sometimes Awake. Bien que ce dernier n’aime pas trop être classé dans un registre particulier, cet album dont il est auteur/compositeur/interprete sonne quand même très folk et blues jazz, les douces mélodies accompagnant sa voix un peu éraillée se marient parfaitement, accompagné par des solos d’harmonica qu’il maitrise à la perfection.

Je n’ai pas choisi  le single « A Man I Know », superbe et mélancolique, mais opté pour le plus rythmé « No Company » dont vous apprécierez le groove et la soul, je l’espère.

Pour les frustrés qui auraient préféré un article sur la belle et funky Nina Attal, pensez a revenir régulièrement sur Noise Culture car il y de fortes chances que son nouvel album Wha vienne alimenter l’une de nos chroniques prochainement…

{lang: 'fr'}

Post to Twitter

ian

Photographe / Chroniqueur

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterFacebookYouTube