Voilà, premier single du samedi, en retard donc, mais à ma décharge, j’ai été missionné dimanche matin, la tête dans le foin, bref…

Pour cette première contribution, je me suis demandé ce qui me plairait de partager avec vous. Quelque chose de mélancolique ou de cérébral… d’élitiste ou confidentiel ? Point de tout cela. Envoyez les poils et les tatouages, les cheveux longs et le Petrole hann ! Ouvrez les fenêtres et montez le son ! Le morceau de ce soir est tiré du dernier album studio de Slash, intitulé « Apocalyptic Love ». Le dernier des guitar heroes s’entoure de Miles Kennedy chanteur d’Alter Bridge, de quelques Conspirators et nous pond cet ovni musical qu’est Anastasia. C’est du hard, oui, et ça s’assume comme tel, des grosses guitares, des riffs comme on en entend plus. Ca débute par une intro (pardi… !) toute douce en arpèges exécutés sur les cordes en nylon d’une guitare classique. Puis vient l’Apocalypse promise sur la jaquette de l’album, celle qui vous déclenche des crises de air guitare frénétiques et incontrôlées.
Je suis de ceux qui pensent que les Guns étaient Slash puis les autres, voilà un titre qui tend à me donner raison.

{lang: 'fr'}

Post to Twitter

David

Chroniqueur

More Posts